Personnages important de Charny
       
     
Dr Paul Gilbert Gérald Bull Léo-Paul Bédard  

Un premier hôpital est construit à Charny en 1932 sous l'impulsion du Dr Paul Gilbert. L'hôpital Notre-Dame-de-Charny compte 12 lits et quatre berceaux. Il est agrandi à trois reprises au cours des 15 années suivantes avant d'être cédé en 1948 aux religieuses de Saint-Paul de Chartres. Le Dr Gilbert continue d'y pratiquer la chirurgie et l'obstétrique jusqu'aux années 1970. Au cours de sa carrière qui s'étend sur plus de 40 ans, le médecin a notamment pratiqué 3 000 accouchements

Après le décès du Dr Gilbert, le sort de l'hôpital est incertain. On envisage la fermeture de l'établissement et sa conversion en Centre local de services communautaires (CLSC). L'intervention de Jean Garon, à l'époque député de Lévis et ministre dans le gouvernement de René Lévesque, convainc les autorités de construire un nouveau centre hospitalier pour desservir la population de la région. Le nouveau centre hospitalier Paul-Gilbert ouvre ses portes en 1987

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Gérald Bull, né le
à North Bay en Ontario, mort assassiné le à Bruxelles en Belgique, était le gendre du Dr Gilbert,  ingénieur canadien, spécialiste en balistique qui a opéré pour différents gouvernements : Canada, États-Unis, Afrique du Sud et Irak. Il a mené d'importantes recherches sur les super-canons capables de tirer sur de très longues distances ou de hautes altitudes. Il est assassiné de deux balles de 7,65 mm dans la nuque et trois dans le dos devant la porte de son appartement bruxellois le 22 mars 1990. C'est l'œuvre d'un professionnel. Le tireur a pris soin d'enlever les douilles après le meurtre et n'a pas volé l'importante somme d'argent en liquide contenue dans la sacoche. Le journaliste Gordon Thomas, spécialiste du Mossad, affirme qu'il est prouvé que l'assassinat est l'œuvre des services secrets israéliens : il a notamment publié en ligne le compte-rendu d'entretiens qu'il a eus avec plusieurs hautes autorités et agents du Mossad (en particulier Meir Dagan et Rafi Eitan), où il est expliqué en détail comment ceux-ci ont opéré pour éliminer Gerald Bull. Officiellement cependant, les commanditaires et les raisons de son assassinat n'ont jamais été retrouvés, mais plusieurs hypothèses ont été émises sur les meurtriers 




















   


 

 

 


Copyright 2017 Gerald Boudreau / Web master Studio1945  eMail: info@studio1945.com            Dernière mise à jour: 12 Sseptembre 2017